Les Fleurs de Bach et le Printemps! par Béatrice Amouriaux, Conseillère Agréée.

Publié le : 03/04/2019 12:14:15
Catégories : Les Fleurs de Bach et les saisons

Les Fleurs de Bach et le Printemps! par Béatrice Amouriaux, Conseillère Agréée.

"Nous y voilà au Printemps !

J’arrive, j’arrive, avec l’équinoxe, exactement au point culminant des énergies, quand le jour et la nuit ont une durée égale.  C’est la fête solaire qui signale le début des activités extérieures : on peut récolter les fruits des projets de l’hiver...

En énergétique chinoise il a déjà commencé depuis plus d’un mois et se terminera mi-avril. L’énergie du Printemps est ascendante et tournée vers l’extérieur, c’est l'élément BOIS. La saison de la re-naissance et de la croissance qui est reliée au méridien du Foie nous re-connecte à notre vitalité. Celui-ci détient les fonctions de « général des armées », il gouverne les échanges de « chi » et de sang à tous les niveaux, irriguant toutes les parties du corps et maintient l’unité et l’harmonie de mouvement dans tout l’organisme.

Nous sommes dans le présent et dans l’action. Allons-y ! bougeons ! Faisons travailler nos muscles et nos tendons ; ils sont au maximum de leurs possibilités à cette saison. Nourrissons-les au Printemps en nous activant beaucoup plus qu’à la saison passée.

C’est le Foie qui domine à cette saison (à côté de la VB) avec la couleur verte, le vent, l’acidité et l’émotion de la colère.

Les colères en excès vont perturber le foie, qu’elles soient rentrées ou extérieures, et entraîner un déséquilibre, une impression de déracinement et une incapacité à se fixer. Elles peuvent provoquer l’agressivité, une difficulté à maîtriser sa colère et une tendance à se déchaîner contre tout ce qui passe sous la main.

Le foie déteste la dépression, son caractère est « d’éclore » ; on parle de lui comme le siège de l’âme. Il est relié à nos rêves et à nos yeux. S’il est équilibré la personne sera robuste, enracinée et souple à la fois comme un arbre puissant : elle traversera les cycles de la vie aisément.

 

Nous avons donc repéré les trois points sur le méridien Foie pour débloquer et faire circuler l’énergie du foie et partagé un petit exercice tout simple d’évacuation de colère. Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime ; c’est le moment de dé-toxiner à tous les niveaux.

J’ai donc présenté les Fleurs qui pouvaient nous accompagner sur le chemin de la colère et celles qui nous permettaient de nous remettre dans le mouvement et l’action.

La première pour illustrer la colère est Holly. L’émotion est brûlante et violente : haine, jalousie, vengeance, rancune, soupçons, on arrive pas à pardonner. Nous pouvons tous être attaqués par ces influences négatives intérieures.

 Le Houx va nous protéger en permettant l’ouverture du cœur, le pardon à soi-même. La fleur va nous aider à percevoir le positif en l’autre. « L’ultime conquête se réalisera par la douceur et l’amour et lorsque nous aurons suffisamment développé ces deux qualités, plus rien ne pourra nous assaillir puisque nous vivrons pour toujours dans la compassion et que nous n’offrirons plus de résistance.(‘Edward Bach)

La seconde Fleur,  Impatiens ; est aussi très liée au Printemps car elle s’active constamment. Ca boue à l’intérieur, tout va très vite, elle ne supporte pas d’attendre et met la pression. Intolérante, tendue, elle peut à l’extrême devenir fatiguée et fatigante …

La Fleur va l’aider à se détendre, à prendre enfin le temps de vivre au lieu de courir, à accepter le rythme de l’autre. Elle va exprimer la tendresse, le calme, la patience douce et apaisée.

Une autre Fleur reliée à la colère est Vine : la vigne sauvage qui s’étend et s’accroche depuis la nuit des temps. Dominatrice, très volontaire, inflexible, autoritaire ; elle règne par la force. Elle sait mieux que personne ce qui convient aux autres.

La Fleur va nous permettre de nous ouvrir aux apports des autres, de suggérer au lieu de commander, de devenir un guide, un soutien en développant réceptivité et générosité. « Si nous accordons la liberté à toute chose et à toute personne autour de nous, nous sommes plus riches en amour et en possessions que nous n’avons jamais été, car l’amour qui confère la liberté est le grand amour qui lie ceux qui sont plus proches. » (Edward Bach)

Les Fleurs qui vont suivre sont plutôt reliées à l’émotion de l’incertitude et à  la vésicule biliaire (méridien associé au Foie) qui représente le prise de jugement et de décision : étape indispensable avant de passer à l’action. Ces fleurs vont donc nous aider à nous remettre dans un dynamisme en accompagnant nos incertitudes.

Par exemple Scléranthus (Alène), qui n’arrive pas à se décider quand elle doit choisir entre deux. Elle en souffre beaucoup, perd du temps et traduit parfois une incohérence. Elle peut passer du rire aux larmes. C’est une grande incertitude mentale qui règne.

La fleur va apporter le calme, stabiliser les changements d’humeur trop rapides et nous permettre de juger rationnellement. En nous ramenant à la conscience de notre soi, nous serons plus déterminés pour choisir.

Cerato (Plumbago) elle aussi peut nous empêcher d’agir si elle est déséquilibrée. Elle n’a pas confiance en son intuition pour prendre ses décisions et demande souvent l’avis des autres. Elle n’arrive pas à se fier à son propre jugement et se sent perdue.

Le Fleur va lui permettre de renouer avec sa certitude intérieure et l’aider à affirmer sa propre personnalité, son propre style, son unicité. La confiance en soi est retrouvée. Cette jolie petite fleur bleue est très présente dans la nature tout autour de chez moi. Elle accompagne notre éclosion et celle du Printemps. »…elle vous permettra d’utiliser le précieux cadeau de sagesse que vous possédez pour le service de l’humanité » (Edward Bach).

Et pour terminer, nous retrouvons comme à chaque saison notre chère Walnut (noyer), qui accompagne tous les changements et toutes les adaptations. Quand on est sensibles aux influences et idées extérieures lors de processus de changement comme en phase de croissance par exemple (c’est le Printemps !)

Le Noyer va nous apporter la constance, l’identité, la protection, l’indépendance. Elle permet d’intégrer l’impression de la nouvelle situation sans la coloration des vieux schémas de pensée. »Nous devons conquérir notre liberté, de façon absolue et totale, de sorte que tout ce que nous faisons, chacune de nos actions, qui plus est chacune de nos pensées, émane librement de nous-mêmes, nous permettant ainsi de vivre et de donner librement, de notre plein gré, et seulement de notre plein gré. » (Edward Bach)

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de vivre au mieux votre Printemps, dans l’énergie extraordinaire qu’il nous procure grâce à la Nature !!!"

 

Béatrice AMOURIAUX

Conseillère agréée Fleurs de BACH

Pornic - 44210
Tel. 06.98.36.07.09
Email : b.amouriaux@free.fr

En photo: Crab Apple de Julian BARNARD - Healing Herbs

avertissement

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)