Danser les fleurs de Bach! par Agnès Coste

Publié le : 04/01/2019 12:54:48
Catégories : Fleurs de Bach pour les professionnels , Fleurs de Bach pour moi-même et ma famille , NEWS

Danser les fleurs de Bach! par Agnès Coste

Par Agnès Coste, conseillère agréée.

J’ai « dansé les Fleurs de Bach » pour la première fois en 1995. Ce fût un enchantement, un coup de foudre !

Je constate depuis quelques années un intérêt croissant pour ces danses. C’est pourquoi, aujourd’hui, j’écris cet article pour vous les faire découvrir et vous donner l’envie de les danser à votre tour.

  •          Un peu d’histoire.

Depuis des temps très anciens la danse et la musique ont permis de transmettre oralement les enseignements sacrés de toutes les grandes traditions du monde. Ce patrimoine est encore très vivant dans beaucoup de pays.

C’est Anastasia Geng- von Schwabe (1922-2002) qui a créé les danses des Fleurs de Bach dans les « années 80» à partir du patrimoine folklorique des pays baltes, en particulier celui  de son pays, la Lettonie.

Les peuples des pays Baltes, très proches de la nature, ont depuis toujours chanté et dansé pour célébrer les fleurs, les arbres, les saisons, les éléments et leurs nombreuses divinités, les « Dainas », «les Mères » les appelait Anastasia (le soleil, la terre, la lune, le tonnerre…). Les danses et chansons populaires accompagnaient  la vie quotidienne, les célébrations des solstices, des semailles et  moissons, les fêtes de mariages, les naissances, les grandes étapes de la vie. Ce folklore précieusement transmis de génération en génération a permis au peuple letton de résister pacifiquement et de conserver son  indépen­dance malgré les occupations étrangères successives au fil des siècles.

Anastasia n’a jamais créé une danse spécialement pour une fleur de Bach : « Les Fleurs et les Danses se sont à chaque fois rejointes dans des circonstances particulières. » écrit-elle en juillet 1992*.

Sa première danse pour une Fleur de Bach fût « Aspen ». Anastasia venait d’expérimenter le remède pour la première fois lorsqu’une amie l’a invitée à danser « la danse de Marga ». Pour Anastasia, les indications d’Aspen écrites par le Dr Bach étaient exprimées dans cette danse.

La naissance de chaque danse de Fleur a ainsi son histoire. Anastasia a créé les danses  des Fleurs de Bach de manière intuitive, sensitive, de façon assez comparable au Dr Bach lorsqu’il a découvert ses 38 fleurs : « Je me sens très inspirée quand je conçois des danses pour les fleurs de Bach à partir d’éléments de danses observées en Lettonie que j’associe à une musique qui jaillit spontanément. » écrit-elle*.

Les danses d’Anastasia sont toujours enseignées et dansées par des formatrices qu’elle a initiées.

 

C’est Martine Winnington qui m’a transmis ces danses. Martine les  a apprises avec Anastasia au cours d’ateliers en Allemagne et en Suisse. Elle a ensuite œuvré pour organiser une formation d’enseignante pour travailler plus en profondeur avec Anastasia. Elle a créé des supports d’enseignement précieux, combinant les explications des chorégraphies, leur symbolique et les rattachant aux écrits du Dr Bach, comme le faisait déjà Anastasia. Aujourd’hui encore, elle poursuit son travail de transmission avec passion et une grande générosité, dans son jardin fleuri de Fleurs de Bach, à Yvonand, au bord du lac de Neuchâtel, en Suisse.

D’années en années, les danses ont évolué avec les groupes et les personnes qui les dansent. C’est ce que souhaitait Anastasia, qui, avec beaucoup d’humour,  parlait des évolutions des danses comme : « des variations de mon village ».

Créant son propre style, Martine a choisi ses propres musiques pour certaines chorégraphies d’Anastasia et a créé d’autres danses, pour le mélèze par exemple. Elle aime aussi à enseigner d’autres danses du monde célébrant la nature ou les éléments ou invitant à la gratitude, à la joie, à la méditation, à la cohésion du groupe...

Aujourd’hui, avec d’autres conseillères agréées*** initiées également par Martine Winnington, nous avons à cœur de faire connaître plus largement les danses des Fleurs de Bach en France, pour poursuivre leur transmission à la suite d’Anastasia et de Martine, avec beaucoup de gratitude et un profond respect de l’esprit de leur travail. Deux stages pour honorer les Fleurs de Bach et le printemps auront lieu en mars et avril 2019 (cf dates à la fin de l’article)

  •          Pour quoi  danser les fleurs de Bach ?

« Les danses favorisent l’extériorisation ou l’intériorisation selon que l’on recherche leurs aspects ludiques, festifs, solennels ou méditatifs. On peut danser pour le plaisir de bouger, pour le bonheur d’être ensemble ou pour un travail personnel plus profond. » écrit Catherine OVERNAY. **

Les danses se dessinent dans un cercle autour d’un centre fleuri. Elles sont très simples et accessibles à tous. Elles ne demandent pas une connaissance préalable des Fleurs de Bach. Chaque personne danse comme elle est, là où elle en est : les pas, la musique animent le corps et éveillent les sens, les émotions nous traversent.

« Le Cercle nous amène à être à la fois davantage centrés en nous-mêmes

 et plus ouverts aux autres,

à donner et à recevoir…

Le cercle crée un ensemble où chacun a sa place… » **

J’aime danser les Fleurs d’abord pour le plaisir et la joie de danser : entrer dans le cercle, se donner les mains, échanger les regards, bouger au rythme de la musique, rire parfois pleurer… Nous dansons ensemble tout en respectant l’espace et l’expression de chacun avec bienveillance et confiance. C’est un temps de partage et de convivialité.

Danser les Fleurs c’est aussi, pour moi, une manière originale, corporelle et sensorielle, de découvrir ou d’approfondir les Fleurs de Bach en lâchant l’intellect. La chorégraphie, les pas, le rythme, la musique sont autant de clés pour apprendre et comprendre avec tout son être le message de la fleur dansée.

« Les danses illustrent l’énergie de guérison des harmonisants et font travailler leurs qualités positives. » écrit Martine*. Expérimenter la confiance et la joie de faire ses expériences en dansant Larch (le mélèze), lâcher la culpabilité en dansant Pine (le pin), ouvrir son cœur en dansant Holly (le houx), rire de ses peurs en dansant Mimulus (la muscade), régénérer nos forces en dansant Olive (l’Olivier)…

Danser les Fleurs nous permet aussi de vivre nos émotions en les dessinant dans l’espace, ce qui nous invite à les accueillir, à les clarifier, à les vivre de façon centrée et apaisée puis à les laisser passer.

Danser ensemble permet de dessiner dans l’espace un mandala vivant qui canalise et transmet l’énergie bienfaisante de la fleur à chacun dans le cercle. Danser les Fleurs touche l’être dans son entier et ouvre le cœur. Corps, esprit, âme vibrent à l’unisson.

 

Enfin, la danse nous permet d’accorder nos rythmes avec ceux de la Nature : c’est pour moi une belle façon de la célébrer, de la remercier et de réaliser la place sacrée qu’elle prend dans ma vie.

« Merci Agnès pour cette belle séance de danses d’hier! Je me sens connectée à la nature aujourd’hui » Marie

« J’ai dansé les fleurs avec Agnès. Quel plaisir de recevoir cette belle énergie échangée au sein du groupe, de me laisser porter par ces musiques tellement communicatives, de laisser mon corps entraîné par mes propres mouvements et ceux du groupe, et d’entendre dans tout mon être la voix du réconfort, de la joie, de la confiance
Je recommande vivement !! » Geneviève

« Ce que j’aime particulièrement avec les danses c’est qu’elles permettent de découvrir ou d’approfondir les Fleurs de Bach par l’expérience. Quand vous avez dansé une fleur, vous avez ressenti son message et ça reste en vous.
Ce sont des moments forts personnels et de partage. » Isabelle

Les stages proprement dits proposent des temps d’apprentissage, d’échange et de partage autour des Fleurs de Bach, intercalés avec des temps de ressourcement et de centrage.

Avant chaque danse, les pas sont expliqués et la chorégraphie est mise en relation avec la signature de la fleur et l’émotion qu’elle harmonise. Après chaque danse est proposé un court instant à l’écoute de soi encore dans l’énergie de la danse, puis chacun est libre de partager ou non son ressenti au sein du cercle.

Nous prenons également le temps de découvrir la Fleur à l’état naturel ou en photo.

En fin de journée ou après une danse, celles ou ceux qui le désirent peuvent se préparer un mélange de Fleurs de Bach en relation avec le vécu de la journée.

 

« Danser, c’est être, c’est s’exprimer, c’est vivre » disait Maurice Béjart

Je vous invite donc à « entrer dans la danse, voir comme on danse » ainsi que le dit la chanson !

Agnès COSTE

06 30 68 02 33

www.florilege-agnes-coste.fr

 

 

***Danser les fleurs de Bach avec :

 

Laurence KLEITZ EKLAURE - Alsace

11 rue des Dominicains 67500 Haguenau

06 71 32 84 88 www.eklaure.com

Un atelier mensuel  le samedi après midi de 14h00 à 17h00 à Soufflenheim.

Prochain atelier le 2 février 19 pour vous inscrire : https://cally.com/p5x6fq3gqiypbky5

 

Stéphanie DASPRES – Pyrénées Orientales

Un atelier mensuel le mardi de 17h00 à 18h00 aux Arbousiers à Céret (66)

Prochaines dates le 15 janvier et le 12 février

Plus d’infos au 06 74 02 42 22

Page facebook Aduna Célèbre la Vie

 

Christelle KAZLUCK  - Chambéry

Ateliers à venir en 2019 à la MJC de Chambéry

Plus d’infos au 06 10 30 46 03.

 

Sylvie NICOT-CATHERINE - Association Cercles - 27180 LES VENTES 

06 15 16 91 68 

asso.cercles@sfr.fr 

Un atelier tous les 2ème jeudi du mois à 18h30 et à 20h30 à la salle des fêtes ( 10/1, 14/2,14/3, 11/4, 9/5, 13/6) 

 

Marie ORTIGOSA  - Région parisienne 94 (Val-de-Marne/ Sucy-en-Brie)

Inscriptions et informations : 06.07.38.02.96

Un atelier mensuel le mardi de 18h à 20h à la Salle du Clos de Pacy

Prochain atelier le 8 janvier 2019

 

***CALENDRIER DES PROCHAINS STAGE:

 

è A Soufflenheim en Alsace (Bas-Rhin), les 23 et 24 mars 2019 (animation Agnès Coste & Laurence Kleitz)

è A Perpignan le 13 Avril 2019 (animation Agnès Coste & Stéphanie Daspres)

Sources bibliographiques :

 

* Documentation Martine Winnington

http://www.martinewinnington.com/

 

**DocumentationCatherine OVERNAY

http://envol-et-bonvol.blogspot.com/p/danses-en-cercle-danses-du-monde.html

 

Photo Anastasia Geng avec l’aimable autorisation de Martine Winnington

 

Autres photos: Agnès Coste

 

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)