"Sentiment d'état de stagnation?", Les 7 auxiliaires du Dr Bach à la rescousse!

"Sentiment d'état de stagnation?", Les 7 auxiliaires du Dr Bach à la rescousse!

« Le docteur Bach était parti de la proposition claire qu'à l'origine de la maladie et du mal-être se trouve un état d'âme. Plus tard il adopta une perspective plus générale où l'humeur influe sur la santé. C'était la différence entre théorie et pratique. Sa théorie tenait toujours, selon laquelle il y avait 12 types d'âmes essentiels et ils constituaient un cadre que les professionnels devaient utiliser pour le diagnostic mais en pratique, il disait au grand public :

« Regardez ces descriptions et voyez laquelle d'entre toutes correspond à l'humeur du moment. » 

Il travaillait sur deux idées en même temps. C'est pourquoi il écrivait :

« En cas d'hésitation entre l'un ou l'autre donnez les deux remèdes ; on peut les mettre dans la même bouteille et on trouvera souvent nécessaire de changer le remède quand le cas change et dans certains cas, on pourra avoir besoin d'en utiliser une demi-douzaine. »

Ce dernier commentaire apparaît dans « 12 grands remèdes » un article de magazine publié en février 1933. Il commençait ainsi : « les 12 remèdes sur lesquels j'ai travaillé pendant ces 5 dernières années se sont avérés si merveilleux dans leurs résultats thérapeutiques et ils apportent la santé à tant de personnes réputés incurables, même là où le traitement homéopathique a échoué, que j'essaye de simplifier la prescription au point que même les profanes pourront l'utiliser. »

La méthode fut simplifiée afin d'aider même les personnes sans formation médicale. (…)

Il comprenait de mieux en mieux « comme il est simple maintenant de prescrire avec précision », il trouvait facile de reconnaître les différents états d'âme et les remèdes correspondants et de suivre l'humeur changeante d'un patient. Mais dans certains cas, conclut-il les gens ne correspondent pas nettement à l'un des 12 types. Le type d'âme se trouve assombri par un autre état émotionnel, un état chronique installé depuis longtemps « On trouvera que certains cas semblent ne pas correspondre exactement à l’un des 12 guérisseurs et parmi eux nombreux sont ceux qui sont tellement accoutumés à la maladie qu'elle semble faire partie de leur vraie nature et il est difficile de voir leur moi véritable »

Bach parlait d'une gamme d'émotions révélées par des gens en « état de stagnation ».

 « Certaines personnes ont perdu beaucoup de leur individualité, de leur personnalité et ont besoin de se sortir de l'ornière, du fossé dans lequel elles se sont mises avant de pouvoir savoir lequel des Douze Guérisseurs elles doivent utiliser ».

Rappelez-vous que les Douze Guérisseurs servent à nous retourner du côté de la lumière, qu’ils donnent à un individu l'intuition nécessaire pour reconnaître la leçon d’âme qu’il doit apprendre. Mais à présent Bach suggérait que l'on peut avoir besoin de l'un de ces nouveaux auxiliaires pour nous amener à ce point de reconnaissance. Lever l’état chronique, disait-il, et vous découvrirez le type essentiel sous-jacent :

« Quand ces personnes seront arrivées jusque-là, leur individualité se sera suffisamment retournée pour qu'il soit possible de savoir lequel des Douze Guérisseurs sera nécessaire pour les ramener à la santé parfaite. »

Ces nouveaux remèdes, les Quatre Auxiliaires, vont « nous faire dépasser ce stade de résignation à la maladie ou aux problèmes et nous ramener dans le champ d'application des Douze Guérisseurs ».

 Bach disait que ces Quatre Auxiliaires indiquent une sorte d'espoir perdu parce que les personnes concernées acceptent au fond d'elles-mêmes l'idée qu'elles ne peuvent pas changer. Chacun d'eux, l'Ajonc, le Chêne, la Bruyère, et l'Eau de roche a l'air d'un remède-type mais ce n’en sont pas.

On les appelle souvent, mais à tort, remède-type - comme type Bruyère ou personne Eau de Roche - mais c'est justement ce que Bach faisait remarquer : l’état Eau de Roche masque tellement le moi essentiel, il fait réellement partie de la personnalité qu'  « un état physique ou un état d'esprit anormal est considéré à la fois par elles-mêmes et par autrui comme faisant partie de leur caractère ». Et pourtant ce n'est pas le cas. Ces Quatre Auxiliaires (et plus tard l’ensemble du groupe des Septs Auxiliaires » avaient pour but de lever un état émotionnel chronique pour révéler la vraie personne et par là-même – la leçon décrite dans les Douze Guérisseurs. »

Retrouvez la suite de cet extrait dans l'ouvrage de Julian Barnard, « Sur les traces du Dr Bach et de ses Fleurs » 

Julian Barnard, spécialiste en Fleurs de Bach, botaniste, photographe, Fondateur du Laboratoire Healing Herbs

Découvertes du Dr BACH:

1928 - 1932 Découverte de premiers remèdes floraux Les Douze Guérisseurs.

1933 Découverte et préparation des Remèdes Les Sept Aides ou Auxiliaires ( The 7 Helpers).

1934 - 1935 Découverte des Dix-neuf Nouveaux Remèdes.

Le poster " Les Sept Auxiliaires"

Les 7 Auxiliaires POster

avertissement

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire