Gorse, la lumière en nous..

Gorse, la lumière en nous..

Gorse

Ajonc commun – Ulex europaeus

"Pour les cas de très grande désespérance. Ils ne croient plus qu’il y ait encore quelque chose que l’on puisse faire pour eux. Ils peuvent se laisser persuader, pour faire plaisir aux autres, d’essayer différents traitements, mais ils assurent en même temps leur entourage qu’il n’y a guère de chance pour eux d’y trouver un soulagement"     Dr Edward BACH

 

Dans le groupe "Incertitude"

Pour se reconnecter à la lumière de cette belle fleur jaune, une des premières de l'année, qui nous redonne l' ESPOIR et la possibilité de nous ouvrir à de nouvelles perspectives encourageantes...

Photo: Virginie Lucet, Labenne, 2019

Gorse – Niveau spirituel vu par Le Dr Ricardo OROZCO

 

« Parfois les obstacles que la vie dresse devant nous représentent l'opportunité d'accéder à un apprentissage transcendant. De plus si nous validons l'idée de l'école floral décrite par le Dr Bach, nous nous retrouvons face à une série de vertus à développer ou de leçons à apprendre, au choix. Pour cela, il faut dépasser certains défauts de la personnalité. Mais, ceux-ci ne sont pas les seuls obstacles : une série d'interactions et de variables externe handicaperont notre évolution. Il est en nous de les considérer comme un malheur ou comme une opportunité pour nous mettre à l'épreuve, comme s'il s'agissait en quelques sortes d’épreuves initiatiques. Comme au jeu de l'oie, l'abandon nous ramènera sûrement une fois ou une autre, au point de départ.

Chez Gorse, le futur se cristallise dans un sens négatif, car il ne comprend pas que la réalité est un scénario changeant et interactif, assujetti à des variables internes et externes assez imprévisibles, mais souvent en relation avec notre attitude.

En dernier lieu, même si nous sommes dans une impasse, la prise de Gorse peut favoriser une nouvelle façon de voir le problème et nous aider à y participer de manière plus positive. Il ne s'agit pas ici de naviguer entre deux extrêmes « Je guéris/ je ne guéris pas » ou « je me sauve/ je ne me sauve pas ».

L'une des compétences de l'intelligence émotionnelle interpersonnelle est l'optimisme : la croyance que nous pouvons toujours faire quelque chose pour améliorer notre situation, aussi funeste soit-elle.

En revenant aux situations les plus dures de la vie d'une personne, comme la mort brutale d'un enfant et même l'imminence de la sienne propre, je crois que l'essence nous offre l'opportunité de nous rappeler la différence entre Gorse négatif et Gorse positif. Le premier tend vers le terme « résignation » et le deuxième vers celui « d'acceptation ». La résignation vient du bas, de la frustration et souvent de la souffrance, le désespoir et l'impuissance. En revanche, l'acceptation vient d'en haut, de la compréhension et l'espérance que tout ait un sens profond, supérieur... Même si en ce moment, en cette journée d'école, comme le disait le Dr Bach, nous ne pouvons pas tout comprendre. Il est évident que la souffrance sera moins fort de ce point de vue-là. En somme l'effet de Gorse, comme celui de tout le système floral, est orienté vers un apprentissage sans souffrance.

Quelle que soit l'angle sous lequel on la regarde, cette plante pionnière, armée de son jaunes solaire et de ses piquants, nous parle de lutte, fleurissant comme elle le fait avec provocation, en plein hiver. Sans oublier d’y ajouter, les difficultés engendrées par un terrain aride et inhospitalier. Comme l'explique Jordi Canellas dans son beau livre sur la signature florale (Jordi Canellas, Cuaderno Botanico de Flores de Bach.Intégral. Barcelona ,2008), la plante possède la propriété de fixer le nitrogène de l'air dans le sol et dans améliorer ainsi la fertilité. »

 

Extrait du livre du Docteur Ricardo Orozco « Fleurs de Bach, 38 descriptions dynamiques », page 122/123 disponible dans notre librairie.

38 descriptions dynamiques fleurs de bach ricardo orozco mes fleurs de bach

gorse

Photo de Gorse: Julian Barnard et Béatrice Amouriaux

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire