Histoire d'un logo: " Je suis, parce que Nous sommes"

Publié le : 05/11/2020 18:16:21
Catégories : NEWS , Portraits de Conseillers en Fleurs de BACH

Histoire d'un logo: " Je suis, parce que Nous sommes"
Il était l'histoire d'un logo...
Cela fait un moment que je souhaitais vous partager cette histoire...
Je sens qu'aujourd'hui c'est le moment, du fait de ce que nous traversons tous...
Mon histoire avec les Fleurs de Bach c'est en résumé: Une expérience avec Rescue au fin fond de la Chine... un ressenti, un appel... des recherches... d'autres expérimentations... puis une formation, puis 2 puis 3... des rencontres , des partages, des révélations...une évidence...
et me voilà en 2012 "à reprendre, à hériter" de cette société Mes Fleurs de Bach...une transition, un autre métier à quitter, un chemin, du sens, des risques, de la confiance...
A cette époque, je travaille sur mes racines africaines...
Mon arrière-arrière-arrière-arrière Grand-Mère Aimée Potens (de latin: La puissance de l'Amour"!!), est née en 1789 sur l'île de Saint-Domingue (actuellement Haïti) , elle est mûlatre:  fille d'une esclave noire abusée par un blanc... Ces esclaves déportés d'Afrique de l'Ouest.
Aimée Potens, devient femme de couleur libre à la nouvelle Orléans, elle est accoucheuse et guérisseuse. Elle a plusieurs enfants dont le Dr Louis Charles Roudanez, premier médecin créole à soigner les blancs, fondateur du journal "l'Union" et " La tribune", le premier quotidien noir et le premier journal bilingue pour les Afro-Américains aux États-Unishttps://roudanez.com/
Il est le co-initiateur d'une pétition contre l'esclavagisme adressée à Lincoln. Il enverra ses enfants en France pour leurs études; sa fille Rose est mon arrière-arrière grand-mère.
Alors je lis (entre autres) les ouvrages de Nelson Mandela et de Desmond Tutu, je découvre le principe de Nation arc-en-ciel ( façon métaphorique de penser la cohabitation des groupes, non par leur fusion mais juste par leur juxtaposition) et nous avons besoin de toutes les couleurs, du spectre complet pour avoir la lumière blanche!!
Et un terme africain me percute: UBUNTU
Il est lié à un proverbe: « Umuntu ngumuntu ngabantu » signifiant : « Je suis ce que je suis parce que vous êtes ce que vous êtes », ou d'une manière plus littérale: « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous»... il résonne en moi tellement fort et encore aujourd'hui... il me conduira à un voyage en Afrique du sud en 2014 pour découvrir ce merveilleux pays, le pays de Nelson Mandela, à sa prison, à sa vie devenue légende, à ce pays multicolore, celui de tous les possibles...
Grâce aux travaux de Nelson Mandela j'ai découvert aussi l'existence d'un groupe de personnes inspirantes: The Elders https://www.theelders.org/who-we-are
Mon logo est né de ces notions: une fleur pour les Fleurs de Bach, un rond pour l'Unité, chère à la philosophie du Dr Bach, des pétales couleurs de l'arc en ciel pour cette Nation dont nous faisons tous partie et une Luciole, parce qu'elle apporte la lumière, comme les fleurs de Bach, parce que dans tous mes voyages elles sont présentes où que je sois et parce que c'est la même étymologie que mon nom de famille: Lucet...

donc " Je suis, parce que Nous sommes"

Voilà vous savez tout... donner du sens... toujours du sens...

Prenez soin de vous

Virginie Lucet, Femme Libre Multicolore

MES FLEURS DE BACH - 04.93.08.73.64
Conseillère et formatrice en Fleurs de BACH
Agréée par le Centre BACH de Grande-Bretagne
Membre Actif de "La Petite École des Fleurs de BACH"     

Aimée Potens, "Nanny", Mon arrière-arrière-arrière-arrière Grand-Mère en 1844 à la Nouvelle Orléans, en costume traditionnel d'Afrique de l'Ouest

Aimée Potens 

Mon arrière-arrière-arrière Grand-Père, le Dr Louis Charles Roudanez, venu faire ses études en France, premier médecin créole à soigner les blancs, fondateur du journal "l'Union" et " La tribune", le premier quotidien noir et le premier journal bilingue pour les Afro-Américains aux États-Unis. Photo de 1889 à la Nouvelle-Orléans.

Louis-Charles Roudanez

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)