Rencontre des Fleurs de Bach et de notre fils autiste par MA LOBJOIT

Publié le : 06/04/2016 16:14:29
Catégories : Fleurs de Bach pour moi-même et ma famille , Pour nos enfants

Rencontre des Fleurs de Bach et de notre fils autiste par MA LOBJOIT

Quel  bonheur de lire depuis quelques  temps en France des articles sur les enfants et les Fleurs de Bach ! Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, ces Fleurs sont de précieux outils thérapeutiques au service de notre bien-être. Au nombre de 38, elles portent le nom d’un grand médecin humaniste des années 30, le Docteur Edward Bach, qui les expérimenta dans son pays l’Angleterre.

En 2016, je voudrais à mon tour témoigner de l’efficacité de ces Elixirs naturels et de leur composé  le Rescue remède. Ils sont naturels car réalisés avec des fleurs sauvages, des sommités fleuries d’arbres ou des bourgeons, et même d’une eau de roche, travaillant sur la palette de nos émotions les plus subtiles. Mon désir est de faire partager mon expérience de maman devenue thérapeute pour aider  notre fils autiste à sortir de son enfermement.

On parle aujourd’hui librement de l’autisme mais rarement de l’autisme et des Fleurs de Bach. Alors je voudrais raconter, avec simplicité et sincérité, comment  notre jeune Aurélien a pu évoluer grâce à cette thérapie florale au service de l’individu et de son équilibre émotionnel. Thérapie qui fut d’ailleurs utile à toute la famille fragilisée par la complexité de ce handicap.

Aurélien était âgé de 4 ans et je me rappelle ces années passées auprès de lui  à vouloir faire la maîtresse d’école sans succès. A chaque fois que j’essayais de lui faire tenir un crayon de couleur ou un feutre entre les doigts il criait, se roulait par terre ou se jetait contre les murs. Ma fibre d’enseignante me disait de persévérer même si mon cœur de maman était plongé dans un gouffre d’incompréhension.

C’est alors que je fis la rencontre d’une pharmacienne sur le bassin d’Arcachon, Sophie Mésange, qui me proposa de lire attentivement un tableau des Fleurs de Bach et des émotions qui leur étaient associées. Je le fis avec un vif intérêt. Je compris que chaque trouble émotionnel, comme la peur, le doute, l’incertitude pouvait trouver un apaisement en prenant un ou plusieurs de ces Elixirs. Cela raviva mon courage et aiguisa ma curiosité. Je décidais de suivre la formation du Centre Bach pour approfondir le lien entre les Fleurs et les émotions, les Fleurs et les types de comportements. Je découvris 7 grandes familles de sentiments et comment la nature pouvait agir favorablement pour les rendre acceptables, si nous avions le désir de changer. Je comprenais qu’elles ne rendraient pas la normalité à mon fils mais qu’elles l’aideraient à vivre plus sereinement son handicap, en installant plus de compréhension et de quiétude au sein de notre famille. J’étais encore loin d’imaginer la prise de conscience qu’elles allaient faire naître...

Revenons ainsi aux troubles de comportement d’Aurélien et à ses réactions disproportionnées devant les apprentissages. Pourquoi  les feutres déclenchaient-ils de tels débordements alors qu’ils réjouissaient tous les enfants de son âge ? J’avais tant de questions sans réponse. Cependant au contact des Fleurs de Bach, l’élan et les bonnes décisions revenaient. Je décidais un matin de suivre mon intuition et de ranger tous les feutres, les couleurs et de les remplacer par des crayons à papier avec une gomme au bout. Parallèlement je préparais tous les jours une demi-bouteille d’eau avec  5 gouttes de LARCH (le mélèze) et Aurélien la buvait par petites gorgées pour épouser la vague de son émotion. Je l’avais choisi en premier car je commençais à comprendre le pourquoi de son refus… Le feutre ne pouvait s’effacer et lui voulant réussir vite et bien ne pouvait supporter l’échec d’un trait imparfait. Pourquoi n’avais-je pas saisi cette évidence plus tôt ? Quelle joie de le voir au bout de quelques semaines assis sur mes genoux, sans être trop contenu, acceptant de l’aide pour remplir de traits sa page blanche. C’était la peur de l’échec qui l’avait momifié à ce point ! Et bien d’autres émotions que j’allais entrevoir. La gomme rassurante et l’Elixir LARCH agissaient conjointement pour installer et renforcer jour après jour la confiance en lui.

Au fil de ma compréhension de ses émotions et devant de nouvelles activités comme la pâte à modeler, je lui donnais IMPATIENS pour  atténuer son désir d’aller trop vite et sa nervosité. Puis ROCK WATER (l’eau de roche) pour qu’il soit moins exigeant envers lui-même. Un autre Elixir devint vite très précieux. Ce fut CLEMATIS (la clématite), grâce à lui il put mieux se concentrer. Et cela sur des temps chaque jour plus longs. Libéré par ailleurs de sa minutie trop envahissante avec CRAB APPLE (le pommier sauvage), il entreprit seul dans sa chambre de très nombreuses figurines en pâtes à modeler. C’est avec cette dernière que je lui appris les lettres, les chiffres. Car donner du volume aux choses étaient à ses yeux leur donner un sens. Bien sûr le tableau n’était pas sans ombre. Parfois Aurélien se laissait envahir par des pics de mal-être totalement inattendus. Si j’étais à la maison je lui donnais CHERRY PLUM (le prunier myrobolan) pour qu’il retrouve une forme de maîtrise et un apaisement. En extérieur le remède d’urgence appelé Rescue contenant 5 Fleurs dont CHERRY PLUM  permit toujours à Aurélien de ne jamais déborder au-delà de l’acceptable. Ce remède a gardé une place de choix dans mon sac au point de ne plus le quitter et de rendre bien des services autour de moi.

Aurélien commençait à évoluer, je dus moi aussi prendre IMPATIENS pour ne pas brûler les étapes. Je découvris également les bienfaits de CRAB APPLE sur ma propre maniaquerie. C’est en les prenant que je compris encore mieux leur efficacité sur lui. Les Fleurs de BACH nous révélèrent d’ailleurs des peurs similaires sur lesquelles je n’avais pas eu la chance de travailler avant leur rencontre.  Et comme je suis également perfectionniste, je pris et prends encore sporadiquement ROCK WATER. Mais les Elixirs qui m’ouvrirent un nouvel  horizon furent SWEET CHESTNUT (le châtaigner) et STAR OF BETHLEHEM (l’étoile de Bethlehem). Avec la première, je remis de l’espoir dans mon cœur, avec la deuxième je fis le deuil de l’enfant normal. Son handicap allait devenir une différence dont il faudrait orchestrer les hauts et les bas. Quant à Walnut (la fleur du noyer) elle devint la grande amie de la famille. Utilisée en bouteille familiale, elle nous aida à supporter l’aspect sonore de la personnalité d’Aurélien. Comme un écran de protection, elle diminuait nos réactions à son égard tout en protégeant notre sensibilité. De plus elle permit à toute la famille d’accueillir plus facilement les déménagements dus à la vie militaire. La phobie de la nouveauté envahissant les personnes autistes fut grandement atténuée chez Aurélien grâce à cet Elixir.

Les « joyeux compagnons du règne végétal », comme se plaisait à dire le Docteur Bach, ont préparé le terrain d’une vie riche en rencontres avec certes pour bagage une alternance de pas en arrière et de pas en avant mais toujours éclairés de leur présence.

Aujourd’hui Aurélien a 20 ans. Une mosaïque de thérapies holistiques complète  les Fleurs de Bach. Car elles ont aimanté à elles une dynamique de soins salutaires. Chacune ayant leur place et leur champ d’activité.

Aujourd’hui il  n’a plus peur du feutre. Je dirais même qu’il le manie avec une grande dextérité et une belle satisfaction. Celle d’avoir transformé ses points faibles en atouts. Ses dessins lui servent alors de support à son langage. Dans les arts, il commence même à trouver un chemin de réalisation. L’année dernière son dessin sur les jardins de Versailles y fut là bas exposé au milieu des bosquets. Et ses mains devenues ses mots l’ont conduit  avec ses camarades d’Astéréotypie sur la scène de l’Olympia muni de son accordéon, parrainé par le groupe Moriarty.

Certes la vie d’un autiste privé des codes sociaux et d’une communication aisée reste complexe. Mais il sait dorénavant qu’il peut être aidé dans les moments difficiles par ces cadeaux de la vie que sont les Fleurs de Bach.

Avec gratitude.

Marie-Ange Lobjoit Conseillère agréée Fleurs de Bach

ange.l36@orange.fr 92100 Boulogne-Billancourt        

Articles en relation

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (1)

guillemard dominique


30/06/2019 11:34:26

un grand merci pour cet échange. Tout va ns servir ; il reste à trouvé un elixir pour libérer l'agressivité et la colère. Cordialement.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)