Le Dr Bach, jardinier à Mount Vernon, Mars 1934...

Publié le : 20/03/2021 18:06:48
Catégories : Pour les professionnels de la santé et du mieux-être , Publications

Le Dr Bach, jardinier à Mount Vernon, Mars 1934...

En Mars 1934 le Docteur Bach décide de quitter Cromer sur la côte Est de l’Angleterre pour s'installer près de la ville de Wallingford dans le petit bourg de Brightwell-cum-Sotwell à 5 km de Wallingford dans un petit cottage qui porte le nom de « Mount Vernon », comme nous le raconte Judy Howard Coadministratrice du Centre Bach de Grande-Bretagne.

  « Là il peut travailler en paix, aussi est-ce dans les prairies et sentiers proches du village qu'il découvrira les 19 remèdes floraux qui porteront le nombre de ces derniers à 38.

Peu après avoir emménagé, c'est avec passion que le Dr Bach se met au travail dans le jardin qu'un fouillis de mauvaises herbes a envahi à tel point que la petite pelouse est méconnaissable. Pommiers et pruniers n'ont pas été élagués depuis des années, si bien que leurs branches balaient le sol couvert de fleurs. Cette tâche l’occupe plusieurs semaines d'affilée, mais le comble aussi de joie : Il creuse, sarcle et réalise des allées constituées d'ardoise de pierres qu’il trouve par-ci par-là. Il refait les bordures, crée une petite pelouse, un potager, puis un jardin d'agrément. Il prend l'habitude de s'adresser aux plantes et graines avant de les mettre en terre : « Soyez heureuses avec nous, car nous prendrons soin de vous. »

Effectivement, tout ce qu'il plante prospère et réagit avec rapidité et magnificence assez soin. Il déclare souvent qu' « un petit peu d'amour au jardin fait beaucoup plus qu'une charte et de fumier » et il est bien vrai que le jardin se met à produire rapidement tant de légumes qu'il est impossible de suivre le rythme de leur croissance. Alors, le Dr Bach fabrique lui-même une carriole à partir d'une vieille caisse à savon, puis la remplit de légumes et de fruits pour parcourir bruyamment le village afin d'en distribuer le contenu. »

Extrait de « L'histoire de Mount Vernon, Berceau des remèdes floraux de BACH » de Judy Howard Coadministratrice du Centre Bach de Grande-Bretagne - Chapitre 1, page 13.

"Pendant l'année 1934, il ne fait qu'un seul nouveau remède: Wild Oat (l'Avoine sauvage). Nora Weeks écrit que c'était une année de consolidation avec "de longues journées tranquilles passées à travailler au jardin". Il effectue des visites à Londres pour voir ses patients mais, pour autant qu'on puisse dire, il est installé. Il fabrique des meubles (à la fois pour Mont Vernon où vivant Nora Weeks et pour la maison de Mary Tabor, The Wellsprings) et il écrit Les douze Guérisseurs et Les Sept Auxiliaires qui fut publié en juillet. Il a dû passer du temps à marcher car il commençait à connaître la région. C'était le calme avant la tempête." Sur les traces du Dr Bach et de ses Fleurs de Julian Barnard. Chapitre 11 Le premier des dix-neuf nouveaux remèdes, p.209

"En 1934, Bach avait dessiné un diagramme qui plaçait Wild Oat (la Folle Avoine) au centre du cercle et les 18 autres remèdes autour. Conçu au moment où il n'y avait que 19 remèdes, il était destiné à explorer les relations. Wild Oat était en position centrale comme pour poser la question: quelle direction prendre?" Sur les traces du Dr Bach et de ses Fleurs de Julian Barnard. Chapitre 19 Le schéma en pratique, p.317

mount vernon

Mount Vernon, Août 2019, photo Virginie Lucetwild oat

Dessin du Dr Bach, extrait du livre, Sur les traces du Dr Bach et de ses Fleurs de Julian Barnard. Chapitre 19 Le schéma en pratique, p.316

avertissement

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)