Les bases spirituelles de la thérapie des quintessences florales du Dr Bach

Les bases spirituelles de la thérapie des quintessences florales du Dr Bach

Les bases spirituelles de la thérapie des quintessences florales du Dr Bach

Comme beaucoup de thérapeutes de génie du passé, et Paracelse dans des temps plus récents Edward Bach part des principes spirituels suivants :

La loi de l'Unité

L'existence terrestre de l'homme en tant qu'être physique représente une fraction d'une idée créatrice supérieure plus vaste. Nous vivons dans un cadre plus grand, dans une unité qui nous englobe, un peu à la manière d'une cellule dans le corps humain Tout homme est deux: il est d'abord un individu unique, et à travers ses caractéristiques individuelles il est en même temps une partie vitale de l'Unité qui nous englobe, de la grande monade.

Comme la création est Une, nous sommes tous reliés à tout, à travers une fréquence d’énergie vibratoire commune, supérieure et surpuissante qu'on nomme par exemple pipe cosmique, amoura (dans le sens d'une raison supérieure), ou tout simplement « Dieu ».

La loi du Guide intérieur

Le développement de chaque être humain suit certaines lois internes, comme tout dans cet univers, à commencer par la fleur de givre à la fenêtre jusqu'à la naissance et la mort de systèmes planétaires entiers. Chaque homme a un certain potentiel énergétique, une mission on chemin de vie, un destin.

En tant qu'élément de l'idée créatrice supérieure, l'homme a une âme immortelle, son véritable être, et une personnalité mortelle, qu'il représente sur cette terre. Etroitement lie à l'âme est le Moi supérieur qui fait en quelque sorte office de médiateur entre l'âme et la personnalité. L'âme désire manifester quelques-unes de ses qualités divines. Elle formule la mission de chaque homme ici-bas et elle n'a de cesse d'exprimer cette mission à travers la personnalité, afin que celle-ci la transforme en réalité concrète.

Le potentiel de la nature supérieure de l'Homme

Cependant, les qualités divines que notre âme désire concrétiser ne sont pas d'ordre mate riel. Il s'agit de qualités supérieures qu'Edward Bach appelait les vertus de notre nature supérieure. En font partie par exemple, la douceur, la force de caractère, le courage, la beauté, la sagesse, la joie, la persévérance, l'humour. De grands poètes de tous les temps les ont chantées comme les qualités nobles du caractère humain. On pourrait également les appeler les concepts archétypiques idéaux de l'âme humaine, dont la réalisation, en vue du plus grand Tout, nous pro- cure le véritable bonheur.

Si par manque d'énergie cosmique ou d'amour nous ne pouvons pas réaliser nos qualités divines, nous arrivons tôt ou tard au sentiment opposé: nous sommes malheureux, Alors, les ver- tus non concrétisées se révèlent par leur face d'ombre, en « défauts: orgueil, cruauté, haine, égoïsme, ignorance, rapacité. C'est ce qu'exprime cette ancienne maxime:

« La justice sans amour rend dur.

La foi sans amour rend fanatique.

La puissance sans amour rend violent.

Le devoir sans amour rend aigri.

L'ordre sans amour rend mesquin,»

Chaque être humain a le désir inconscient de vivre en harmonie avec lui-même et avec la grande Unité, puisque la nature tout entière, considérée comme un immense champ énergétique tend toujours vers un état d'énergie harmonique. »

Mechthild Scheffer Extrait du livret du Coffret des 38 grandes Cartes des Fleurs de Bach, disponible dans notre boutique ICI

Les 4 cartes postales du Dr Bach disponibles ICI

Les Fleurs de Bach sont des compléments alimentaires qui ne doivent pas remplacer une alimentation équilibrée et l'avis d'un médecin ou d'un professionnel de la santé si besoin.

avertissement

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire