Prélude de Bach...par Yves Duteil

Prélude de Bach...par Yves Duteil

Prélude de Bach...

 

« Depuis la naissance, notre corps accuse les coups, compense les douleurs, garde la trace des chocs, et reste marqué par nos chutes, nos traumatismes et nos ecchymoses. Les gravures de Bruegel montraient un XVIe siècle de corps déformés, édentés, bossus, tourmentés, tordus et contrefaits. Les avancées des connaissances humaines en médecine ont permis de nous redonner toutes les chances d’échapper à cette fatalité grâce à des techniques efficaces.

Ne pourrait-il en être de même avec les émotions qui gouvernent notre vie, marquent les étapes essentielles de notre parcours, laissent les empreintes les plus profondes et douloureuses dans notre corps et notre âme ? Notre nature émotive n’est pas porteuse que du meilleur. Elle nous conduit à des blocages comme à des débordements, et cherche désespérément à ne plus être seulement victime de sa violence, mais à contenir, à canaliser cette énergie pour en limiter les effets pervers. Souvent, là où l’émotion nous gagne, le stress nous perd… Qui n’a pas rêvé de maîtriser son trac, de ne pas rougir, transpirer, trembler, de passer son permis de conduire sans craquer, son entretien d’embauche sans faillir ?

Marqués au fer rouge par nos peurs, nos épreuves, nos hontes, nos drames, nous retrouvons sur notre route ces gouffres sans fond qui nous paralysent, nous inhibent ou nous paniquent, et nous faisons un large détour pour éviter d’y sombrer à nouveau. Peut-être faudrait-il, comme en médecine réparatrice, pouvoir revisiter ces trous noirs avec une lumière nouvelle, revivre ces moments difficiles pour en désamorcer les pièges, échapper à leur puissance, réduire leur pouvoir sur nous, les digérer, les dépasser.

Nous avons des indigestions de pensées : parfois ça ne passe pas. Comment nous débarrasser de ce qui nous reste en travers de la gorge, de ce que nous n'arrivons pas à avaler ? Comment ne pas se faire de la bile, du mauvais sang avec ce que l’on a sur le cœur, ne pas se prendre la tête avec les choses qui nous restent sur l’estomac… Cette imagerie populaire est un puits de bon sens. Depuis toujours, elle ne cesse de nous dire que le corps et l’âme ne font qu’un, qu’on ne peut soigner l’un sans l’autre. Celui qui a sauvé le plus grand nombre de vies sur la planète est le médecin qui le premier a eu l’idée de se laver les mains avant de soigner un malade, puis à nouveau avant de s’occuper du suivant. Celui qui trouverait le moyen d’évacuer nos émotions négatives relèguerait les antidépresseurs au Moyen Âge de la santé.

Le Docteur Edward Bach, médecin anglais des années trente, chirurgien, pathologiste et bactériologiste, nous laisse en héritage un étonnant bouquet de trente-huit Fleurs dont il a passé sa vie à décrypter le langage. Au-delà des cultures, des religions, des croyances, le message du règne végétal est universel, accessible à tous. Le Docteur Bach était un précurseur. L’importance de sa découverte ne doit pas être occultée par sa simplicité. Les millions d’utilisateurs de « Rescue », remède du trac, de l’urgence émotionnelle, Voie Royale des Fleurs de Bach depuis 1936, sont la partie émergée d’un iceberg dont vous allez découvrir ici la profondeur et la richesse.

Les Fleurs de Bach, « cadeaux que nous fait la nature pour soulager la souffrance de l’être humain », sont affaire d’expérience, et non de croyance. Elles sont le fruit d’une recherche intuitive et rigoureuse, menée par cet alchimiste de l’âme, animé d’une extraordinaire compassion, d’une détermination sans faille et d’un désintéressement total. Ce n’est pas une médecine alternative, c’est un chemin de transformation pour nous aider à devenir simplement nous-mêmes.

Jean-Michel Piquemal, formateur, Conseiller Agréé par le Centre Bach de Grande-Bretagne, les expérimente depuis plus de vingt ans, et les connaît depuis toujours. Qui mieux que lui pouvait ouvrir ce jardin secret pour nous en confier les clés ?

Faites-vous une Fleur : lisez ce livre ! »      Yves Duteil

Préface de Yves Duteil du livre « La Vie à pleines Fleurs » de Jean-Michel Piquemal disponible dans notre librairie:

La Vie à pleines Fleurs

Photo: Heather, La Bruyère, Presqu'île de Crozon, Bretagne, Virginie Lucet

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire